Formation en Hypnose à Marseille


Formation Hypnose Thérapeutique, Thérapies Brèves, EMDR-IMO à Marseille PACA réservée aux Professionnels de Santé.

Hypnose & Médias Janvier 2020



EXCEPTIONNEL: Jusqu'au 10 Janvier 2020, 20% de réduction sur la prochaine formation EMDR - IMO et Psychotraumatisme

Hypnose & Médias Janvier 2020
Code promo: #EMDR-IMO2020. Valable jusqu'au 10 Janvier 2020...

Afin de mieux débuter votre année de formation, Hypnotim vous offre 20% de réduction sur la formation
"APPROCHE INTÉGRATIVE DU PSYCHOTRAUMATISME, HYPNOSE ET MOUVEMENTS OCULAIRES DE TYPE EMDR-IMO" qui va débuter le 13 Janvier 2020.

https://www.formation-hypnose-marseille.info/Formation-en-EMDR-IMO-a-Marseille_a82.html



Auto-hypnose : ce qu'il faut savoir pour aller mieux grâce à l'auto-suggestion. Europe1

Aller mieux grâce à l’autohypnose, c’est possible. C’est ce qu’explique le docteur Jean-Marc Benhaiem dans Sans rendez-vous, sur Europe 1. Tabagisme, contractures ou migraines, l’auto-hypnose peut soulager les patients par des gestes simples.
Invité de l’émission Sans rendez-vous, sur Europe 1, le docteur Jean-Marc Benhaiem, auteur de Hypnose-toi toi-même ! Tabac, perte de poids, migraine, stress, sommeil... et créateur du diplôme universitaire d’hypnose et du diplôme d’hypnose médicale à la Pitié Salpêtrière explique les bienfaits de l’auto-hypnose.
Cette pratique naturelle consiste avant tout à "raviver, des savoirs des réflexes, des instincts, qui sont naturels et qu’il s’agit de réveiller". L’auto-hypnose peut être utilisée par des professionnels de santé, pour éviter la panique de leur patient, mais elle peut être pratiquée par tous, tant que la volonté de le faire est présente car "plus on a envie de contrôler, de ne pas changer, plus ça bloque, mais on est tous sensible à la suggestion".

Créer des analogies mentales

Une mise en condition demeure nécessaire : pas besoin de s’allonger, rester assis suffit. Il faut être décidé à changer et ensuite choisir un moment tranquille, sans risquer d’être dérangé. C’est un état naturel, assimilable à une rêverie, donc sans difficulté à émerger. A partir de là, l’auto-hypnose peut servir dans de nombreuses situations. Chaque patient ressent ses douleurs différemment. "Il faut s’adapter au patient selon ce qu’il dit, ce qu’il ressent", conseille le docteur Jean-Marc Benhaiem.

Il peut être utile de créer des analogies mentales, comme celle de l’étau qu’on dévisse, de la brûlure qu’on rafraîchit, du poids qu’on libère. "Il faut répéter jusqu’à ce que ce ne soit plus seulement l’esprit mais le corps qui réagisse."
Pour lutter contre le tabac, Il faut trouver la répulsion et rechercher une non adaptation. On rejette quelque chose d’artificiel. "Si le patient dit 'ça m’aide à vivre', il faut qu’il ressente que ça l’aide à mourir, que la cigarette est l’ennemi, pas l’ami. Il faut retrouver son corps, devenir son corps de manière physique pour qu’un rejet, une allergie apparaisse."

« Il faut mentalement devenir un objet qui n’a pas d’émotions (...) il faut que la personne soit dans son corps, pas dans sa tête »

Pour une douleur aiguë, par exemple dentaire : il faut faire soigner le problème qui crée la douleur auprès d’un professionnel mais on peut atténuer la douleur en créant une dissociation, en se focalisant sur autre chose que le problème. L'objectif : "Déplacer l’attention vers un autre lieu, un autre contexte".
Sur les phobies, les patients sont comme extérieurs au problème, "il faut mentalement devenir un objet qui n’a pas d’émotions et qui est complètement intégré à la situation, il faut que la personne soit dans son corps, pas dans sa tête". Un siège de voiture, par exemple, si on a peur de la conduite automobile.

Matérialiser la douleur

Pour le mal de dos, ou de nuque, on peut agir s’il est dû à une contracture, à un problème pas trop grave. "Il faut assimiler le dos à une balle en mousse, qu’on peut prendre réellement en main ou simplement imaginer. La contracture du dos c’est la balle en mousse serrée très fort dans la main, il faut faire l’analogie. Petit à petit on relâche la main, et le dos va se relâcher également. Ça peut aussi être le fait de serrer le poing ou de tenir un objet jusqu’à ce qu’il tombe, pour un relâché vécu physiquement", explique le docteur Jean-Marc Benhaiem.
Dans le cas de contractions musculaires "prendre un élastique de sport, tirer fort, créer une tension, matérialiser la tension va permettre de symboliser le corps en tension. Il faut s’identifier à cet élastique et le relâcher peu à peu pour que la sensation de l’élastique qui se détend soit contagieuse pour les muscles et le corps." Avec ces petits gestes d'auto-hypnose, les douleurs doivent devenir plus supportables, voire disparaître.

Par Guilhem Dedoyard pour Europe1

Hypnose & Médias Janvier 2020

L’hypnose, une alternative à l’anesthésie générale - CHU de Montpellier

L’Hypnose est une excellente alternative à l’anesthésie générale pour certaines interventions chirurgicales. Au CHU, l’équipe pluridisciplinaire du Bloc Neurosciences tête et cou s’est spécialisée dans cette prise en charge différente. Retour en images sur une pratique bénéfique pour tous !
De nombreux patients sont désormais opérés sous hypnose, sans anesthésie générale. Seule une anesthésie locale est pratiquée pour éviter la douleur du geste opératoire. Les avantages de cette pratique sont nombreux pour les patients : de l’amélioration du vécu du parcours patient à la réduction du temps d’hospitalisation. C’est également un facteur important de cohésion et de performance des équipes qui sont amenées à proposer ce type de prise en charge.
 
L’équipe du bloc Neurosciences tête et cou a le plaisir de vous faire partager cette vidéo qui met en lumière cette pratique.


Laurence ADJADJ
Directrice d'Hypnotim, Hypnothérapeute, Psychologue. Titulaire du DIU Hypnose Médicale et... En savoir plus sur cet auteur



Rédigé le Dimanche 5 Janvier 2020 à 19:56 | Lu 370 fois modifié le Dimanche 5 Janvier 2020

Nouveau commentaire :



Tel : 06 24 64 00 66



Agenda Formation
Formation en Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique, EMDR – IMO, Thérapies Brèves à Marseille PACA réservée aux Professionnels de Santé.



Partager ce site
Galerie
Laurence GROSS et Laurence ADJADJ au CHTIP
Sophie TOURNOUËR, Formatrice en Hypnose, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille
Le dernier livre du dr Philippe AÏM, "L'Hypnose, ça marche vraiment ?"
Formation en Hypnose à Marseille
DSC_0219
Intégration de l'Hypnose Ericksonienne dans l'EMDR - IMO
Marion Chervy, Laurence Adjadj, Laurent Gross, Sophie Cohen et Philippe Aïm
Laurence ADJADJ, Dan SHORT et.... Hypnotim
DSC_1019