Menu
hypnose-13


Formation Hypnose Thérapeutique, Thérapies Brèves, EMDR-IMO à Marseille PACA réservée aux Professionnels de Santé.

Hypnose & Médias Septembre 2016



Hypnotim fait sa rentrée !

C'est la rentrée à Hypnotim en ce mois de septembre.
Le tout nouvel institut a ouvert ses portes le 26 septembre pour former la première promotion de 1ère année en hypnose ericksonienne. 
Laurence Adjadj et Sophie Cohen ont animé cette toute première session consacrée aux fondamentaux de l'hypnose. 
Prochaine formation le 6 octobre pour un séminaire sur la douleur aigüe et la douleur chronique.
Bonne route à elles ! 
 

A la cité sanitaire de Saint-Nazaire, l’hypnose s’impose - Ouest France

Pédiatrie, chirurgie dentaire, gynécologie… L’hypnothérapie investit tous les secteurs de l’hôpital. Infirmiers, médecins, sages-femmes se forment pour une nouvelle prise en charge des patients.

Rangez les pendules, ils sont tous les cinq médecins. Dentiste, anesthésiste, gynécologue, algologue (douleur) et psychiatre, ils croient en la science et les médicaments, mais pas que… Tous ont été formés en hypnothérapie. « Depuis 2012, l’Académie de médecine a reconnu l’hypnose, rapporte le Dr Raphaël Khalifa, l’anesthésiste. C’est particulièrement efficace avec les enfants, dans le traitement des cancers ou des brûlés… Mais chaque spécialité peut y trouver son intérêt. »


Pas de l’hypnose spectacle

À l’hôpital, Pascale Hamon, dentiste, a été l’une des premières à s’intéresser à la pratique.« J’ai commencé par une initiation en 2013 puis j’ai passé un diplôme universitaire (DU) d’hypnose à Paris, une formation d’un an, explique-t-elle. Je continue à me former régulièrement. » Actuellement, une dizaine d’autres professionnels de santé sont en cours de formation, médecins, infirmiers et sages-femmes.

Les médecins veulent balayer les confusions : « Ce n’est pas de l’hypnose spectacle, préviennent-ils. Il s’agit de rendre la situation plus agréable pour le patient, l’encourager à mobiliser les ressources qu’il a en lui. »


L'hypnose médicale fait ses preuves à l'ICM - TVSud

L'hypnose médicale est devenu en quelques années une pratique répandue à l'Institut du cancer de Montpellier, tant pour aider les patients à appréhender les traitements lourds que pour accompagner ou substituer l'anesthésie au bloc opératoire. Alors que le mois de sensibilisation Octobre Rose débute dans quelques jours, les city reporters montpelliérains sont allés recueillir les témoignages du personnel médical et des patients de l'ICM.

Arnaud Boularand et Laura Hurissel


L’AMHYC tient son premier Congrès de l’hypnose clinique - Le Matin

Depuis 2010, l’hypnose médicale se développe au Maroc. Afin de faire prévaloir le rôle de cette pratique en tant qu’outil de soin à part entière dans le traitement de la douleur et des troubles psychosomatiques et de favoriser son développement dans la pratique médicale marocaine, l’Association marocaine d’hypnose clinique (AMHYC) organise le premier Congrès d’hypnose clinique les 29 et 30 octobre à l’Université Mohammed VI des sciences de la santé à Casablanca. Cette rencontre, qui s’adresse exclusivement aux professionnels de la santé désireux de découvrir ou de se perfectionner dans la pratique de l’hypnose médicale, sera marquée par la présence d'experts universitaires de renommée internationale : Dr Jean Becchio, Dr Asmaa Khaled, Dr Dominique Meggle, Mme Teresa Garcia Sanchez, qui présenteront l’intérêt de l’hypnose dans différentes indications : hypnose & douleur, hypnose & addictions, hypnose & dépression… Les participants à cette rencontre exposeront également les différentes techniques d’hypnosédation et traiteront de la place de l’hypnose dans leur spécialité : oto-rhino-laryngologie (ORL), pédiatrie, médecine générale, oncologie, anesthésie réanimation… «Quel que soit le champ de la santé où il est impliqué, chaque soignant peut enrichir, diversifier et optimiser ses compétences thérapeutiques en découvrant l’hypnose thérapeutique moderne.

Cet apprentissage enrichit celui qui le pratique d’une expérience originale de la communication humaine.

Par ailleurs, de nombreuses études scientifiques démontrent l’efficacité de l’hypnose, tout comme les travaux d’imagerie cérébrale, qui expliquent comment l’hypnose agit au niveau cérébral pour modifier le fonctionnement neurologique», indiquent les organisateurs dans un communiqué. Et d’ajouter : «L’hypnose soigne la relation au patient et apporte une plus grande humanité en milieu hospitalier. C’est dans ce sens que L'AMHYC milite afin que l'hypnose médicale soit reconnue comme médecine complémentaire, ne pouvant être pratiquée que par des professionnels de la santé ayant les connaissances leur permettant de détecter des pathologies et de déterminer si l'hypnose est effectivement adaptée, ou si un autre traitement est nécessaire.

D’ailleurs, depuis 2010, l’AMHYC offre aux professionnels de la santé un programme de formation en hypnose clinique ainsi qu’un programme de perfectionnement». Rappelons que l’AMHYC avait organisé en avril 2012 une conférence sur le thème : «Quelle place pour l'hypnose médicale au Maroc ?» Cette conférence, qui a été la première du genre au Maroc, a permis aux professionnels de la santé ainsi qu’au grand public de découvrir l'intérêt et la place de l'hypnose dans la médecine occidentale. Elle a sensibilisé les médecins à une approche thérapeutique différente des patients… Par ailleurs, une équipe de médecins marocains qui représente l’AMHYC a participé pour la première fois au 20e Congrès international de l’hypnose médicale qui a eu lieu à Paris du 26 au 29 août 2015. 


Laurence ADJADJ
Directrice d'Hypnotim, Hypnothérapeute, Exerce à Marseille en Hypnose Ericksonienne et EMDR - IMO.... En savoir plus sur cet auteur



Rédigé le Mercredi 5 Octobre 2016 à 14:37 | Lu 281 fois modifié le Mercredi 5 Octobre 2016

Nouveau commentaire :


Galerie
DSC_0788
DSC_0668
Laurence Adjadj et Marilin Morcillo à Marseille
Teresa Garcia et Laurence Adjadj
Dr Yves Doutrelugne
DSC_1017
Sophie Cohen, formation en hypnose ericksonienne à Marseille
DSC_0202
Laurence Adjadj et Dan Short